Quelle vitesse de green ? Connaissez le « stimpmeter » au golf

Stimpmeter Golf vitesse de green bien putter

Vous qui aimez le golf, vous regardez sûrement les compétitions à la télévision. Les commentateurs nous parlent parfois de stimpmeter, surtout sur les greens des tournois majeurs. Stimpmeter 10, stimpmeter 15 parfois…

Mais de quoi s’agit-il ? Qu’est-ce que le stimpmeter ?

Il s’agit en fait de l’indice de vitesse de la balle sur le green, calculé par temps sec. Plus cet indice est bas (indice à 1 chiffre), et plus la vitesse de roule de la balle est lente. Plus l’indice est haut (à deux chiffres), et plus la balle roule vite.

Quel intérêt de connaître le stimpmeter ?

Le stimpmeter est à l’origine un appareil, sorte de rampe ou de toboggan droit pour faire glisser la balle, créé en 1935 par un joueur, Stimpson, qui à force de voir les balles glisser d’un côté à l’autre des greens d’Oakmont, voulait en mesurer la vitesse.

En moyenne, le stimpmeter d’un green est de 10-11. Mais certains Majeurs proposent des vitesses de greens pouvant monter à 15, comme le terrible parcours d’Oakmont (USPGA) justement. C’est dire si l’herbe est rase et les pentes assassines… Les greens d’Augusta et du Royal Melbourne (Australie) font aussi partie des plus rapides au monde.
En France, l’Open de France et les greens de l’Albatros sur le Golf National proposent un stimpmeter moyen de 10-11. Comme le golf mythique de Saint Andrews, en Ecosse.

Mais quel intérêt de connaître le stimpmeter me direz-vous ? C’est intéressant à partir du moment où vous avez pris l’habitude de vous entraîner sur les zones de putting et que vous en connaissez le stimpmeter. La comparaison des deux vitesses de greens vous permettra d’adapter votre jeu et de mieux doser vos coups. Vous jouez sur des greens avec une vitesse de balle de 10 et participez à une compétition sur des greens beaucoup plus rapides ? Echauffez-vous bien et contrôlez surtout en descente !

Justement, un des autres intérêts de connaître les stimpmeter des parcours est qu’en cas de vitesse de greens élevée, il est incontournable d’étudier vos greens pour savoir comment les attaquer.
Avec des stimpmeter supérieurs à 11, il est plus que jamais intéressant de jouer le côté qui vous permettra d’attaquer le trou en montée. Un putt en descente pourra vous faire traverser le green si vous jouez comme sur un green moins rapide.

Demandez le stimpmeter de vos greens de prédilection, et ceux des parcours avant chaque compétition ! Vous gagnerez en préparation mentale, en visualisation, en stratégie et en score final ! 🙂

SHARE
Previous article180 mètres au putter !
Next articleComment sait-on si un parcours de golf est difficile ? Le slope !
Jérôme Marczak s'est pris de passion pour le golf il y a quelques années. Après une pratique en dilettante et entrecoupée de blessures dues à d'autres sports, il s'oriente depuis 2016 vers le golf de manière exclusive. Fort de son expertise en communication écrite (formé au journalisme et à la communication et comptant 15 ans d'expérience dans le privé, le public et en tant que consultant indépendant), Jérôme Marczak associe l'écriture et le golf dan ce blog pour proposer une vision unique d'un blog de golf : un amateur parmi tant d'autres qui partage sa passion, ses progrès, ses erreurs, ses expérimentations mentales, techniques... Il souhaite avant tout partager sa passion du golf avec les milliers d'autres pratiquants qui s'y mettent eux-aussi en grand nombre ces dernières années et qui tentent de progresser dans ce jeu technique, précis, ludique et tellement enrichissant ! Avec simplicité, humour, envie, et passion. Merci de lire ce blog et de participer à votre manière au développement du golf en France, et de contribuer à développer la communauté du golf tout court :-) A bientôt sur SensationsGolf.fr !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY