Les nouvelles règles de golf 2019, version française ;-)

balle droppée règles de golf 2019 blog de golf Jérôme Marczak
Les nouvelles règles de golf version 2019 sont prêtes, et seront dans quelques semaines en vigueur.
Encore faut-il les connaître et surtout les comprendre !
SensationsGolf, en bon blog proche ses joueurs de golf et des français qui ne captent pas un mot de la langue de Shakeapearea, heu de Shrek spire, enfin… bref la langue de Mr Bean (désolé pour les cultivés), a traduit les 20 nouveaux commandements à respecter, pour plus de plaisir, plus de birdies, plus de rapidité, plus de simplicité, et plus de respect entre ces merveilleux partenaires qui partagent avec vous ce moment paradisiaque qu’est une partie de golf.
Je précise que cette traduction a été officiellement validée par l’USGA, éditrice des dites-règles, dans les délais impartis, le cachet de La Poste faisant foi comme on dit. Tout non respect de ces règles ou doute quant à la véracité de la traduction qui s’en suit est imputables à l’USGA, qui ne capte pas un mot de la langue de Meulière… heu, Mouillère…bref la langue de La Fontaine.
1- On avait 5 minutes pour retrouver une balle perdue. C’était une expression évidemment (exemple : « oui chérie je pars du golf dans 5′ le temps de prendre une bière avec les copains »).
Maintenant on n’en a plus que 3. Va falloir boire un peu plus vite… mais sinon ça va.
 
2- Vous tapez dans la balle que vous cherchez. Avant c’était la pénalité. Voire l’expulsion en cas de fâcheuse suspicion à votre égard (surtout au bout de la troisième fois et qu’à chaque fois la balle est retrouvée aux bords du green pour une approche facile au pitch, un petite roule et hop un putt – non non et re non !). Maintenant la pénalité est enlevée vous y croyez ? On va pouvoir balayer les feuilles avec le rateau du bunker, les clubs et les chaussures à tout va !! Lâchez-vous ! Haha des fous ces arbitres qui ont pondu cette règle…
 
3- Balle enfoncée. Vous avez réussi une superbe approche… Un seul point à déplorer : elle est courte de 30 mètres (comme d’hab’). Wow elle est vraiment enfoncée tellement la pluie a fait des siennes. Bon, prenez votre balle, déterrez-la plutôt, et placez-la où ça vous chante près de l’entrée de terrier que vous avez créée. On a le droit on vous dit ! Prenez votre relève pitch et bouchez le trou avant de partir. « Mon quoi ? Mon relève quoi ? » Aïe aïe aïe… C’est pas gagné.
 
4- Pour dropper votre balle. Impossible de la jouer, derrière cet arbre, dans la poche de votre partenaire qui ne veut pas vous la rendre, dans l’eau… Bref, il faut en dropper une nouvelle. Vous avez le droit de choisir le club que vous voulez pour vous écarter le plus possible de cet obstacle avilissant qui vous donnera pourtant la bonne excuse pour votre prochain coup raté. Bidouillez donc votre cane télescopique de pêche à la balle nautique en y collant une face de club et tout le monde n’y verra que du feu ! Et hop, vous droppez votre balle à 3 mètres de l’obstacle. Bien joué !
 
5- Dropper la balle (c’est pas fini) : avant il fallait tendre le bras à l’horizontale et lâcher la balle à dropper en priant pour que le rebond soit favorable et le lie gracieux. Au petit bonheur la chance quand même… Finies les rotules déboitées, les contractures des trapèzes surdimensionnés et les tremblotites aïgues pendant le reste de la partie ! On peut désormais lâcher la balle depuis la hauteur des genoux. Le « POK » sera moins assourdissant, et surtout moins aléatoire. L’histoire ne dit pas si on peut dropper à genou…
 
6- Prendre son stance sur un mauvais green n’est pas autorisé. Je n’aime pas expliquer une règle numéro 6. Non, n’insistez pas, j’ai dit non.
7- Votre balle touche un autre joueur ou son équipement. Avant, vous preniez deux points si par manque de concentration, ou nullité tout simplement, vous réalisiez une soquette qui venait atterrir sur le sac d’une de vos partenaires de jeu. Si le sac était mal placé ? Deux points pour vous quand même ça vous apprendra. Aujourd’hui, pas de pénalité. C’est déjà assez humiliant comme cela de rater un coup aussi facile… Bon n’allez pas visez ce partenaire mal embouché quand même. Une balle reste dangereuse surtout à bout portant.
8- Double contact. Vous vous prenez pour Jean Claude Vandamme ? Allons allons ressaisissez-vous. Une balle touchée deux fois en sortie de bunker ne vaut pas un double kick avec grand écart contre deux truands malintentionnés. En tout cas, maintenant, la pénalité est enlevée, et une double touchette vaut un seul coup. Après tout, vous n’avez tenté qu’un seul swing. Bon c’est discutable, mais c’est comme ça désormais un point c’est tout.
9- Vous touchez le sable du bunker sans le faire exprès. Allez comment savoir si c’est fait exprès ou pas quand on réalise un coup d’essai… Mais admettons : vous êtes de bonne foi, et dans votre coup à blanc, trois grains de sable s’envolent. Ce n’est pas grave ! Si c’est autant que dans le cas d’un vrai coup et que vous saupoudrez tout le green en mode pelleteuse ? Là je ne sais pas. J’avoue. Ne faites pas de coup d’essai et vous ne risquez rien. 
10- Vous pouvez bougez les détritus sans risque de pénalité. Y compris dans les obstacles. On parle ici des papiers sales ou dégueulasseries en plastique laissées sur le parcours par exemple. Les restes de chantier en zone de travaux. Pas les vieux golfeurs décrépis de la partie de devant qui jouent à 1 à l’heure ok ? N’allez pas nous créer un incident diplomatique international non plus. 
11- Dropper votre balle en dehors d’un bunker. Là il ne faut pas abuser non plus : si vous sortez votre balle du bunker pour je ne sais quelle raison (après trois tentatives vaines, parce que vous n’aimez pas le sable entre les doigts de pieds, parce que cela vous rappelle trop la plage de Bali et ses cocktails magiques en ce jour d’hiver glacial et grisâtre), vous prenez automatiquement et sans remise de peine, deux coups de pénalité. Vous ne passez pas par la caisse de communauté et n’empochez pas 20 000 euros. Sinon allez jouer au mini golf.
12- Les obstacles d’eau sont renommés en « zone de pénalité ». Comme ça finies les questions du style « et là elle est perdue ou dans l’eau seulement ? » Essayez de la jouer dans l’eau et vous aurez la réponse à votre question… Un coup de plus sur la carte épicétou ! On n’en parle plus et on joue. Allez allez la bière se réchauffe au bar !
13- Toucher le sol dans une zone de pénalité. Maintenant c’est autorisé sans pénalité. Cool. Rien d’autre à dire sur ce point. Pour les exemples, le mieux est de le vivre comme disent certains.
14- Sur le green, la balle bouge après avoir été marquée. Un coup de vent, une feuille, une bête vient faire bouger votre balle ? Vous avez le droit (évidemment mais ce n’était pas le cas avant pas de bol) de la replacer sans perdre un ou deux coups. L’injustice ne devait pas demeurer. Mais il faut marquer sa balle si vous souhaitez la soulever, n’oubliez pas ok ?
15- Sur le green, vous touchez accidentellement votre balle. Décidément vous êtes d’une maladresse. Concentrez-vous un peu bon sang ! Ok vous vous précipitez pour lever le drapeau, gentil que vous êtes, mais bing, vous écrasez votre balle ou la décalez de quelques millimètres. Respirez, calmez-vous, la carte de vos rêves est encore possible. Replacez tranquillement votre balle sous l’oeil bienveillant de vos partenaires, et jouez sans prendre de pénalité. L’erreur est humaine. Donc vous êtes une erreur. Vous m’aurez compris. 😉
16- Toutes les marques d’usure, de clous et autres peuvent être réparées sans pénalité. Bon ici pas besoin de précisions particulières. Passons.
 
17- Positionner un club pour s’aligner n’est pas permis.
18- Le caddie n’a plus droit d’aligner son/sa joueur/joueuse. Dans ces deux règles, c’est à vous de jouer pour vous aligner. Cessez de faire votre prince ! Vous allez y arriver : regardez votre cible, déterminez un point intermédiaire pour votre ligne de jeu, placez-vous et balancez le poids du club ! Notez votre trou en un et passez au trou suivant en ayant bien pris le temps de prévenir l’accueil de mettre au frais la bouteille de champagne qui vous revient de droit. En même temps, je suis certain que la moitié d’entre vous ne pense même pas à s’aligner alors…
19- Putter avec le drapeau dans le trou est maintenant autorisé. Quelques balles seront freinées et c’est tant mieux, surtout pur les mauvais doseurs. Encore faut-il savoir bien viser. Mais vérifiez quand même que le drapeau est bien droit et qu’il n’empêche pas votre balle de tomber. Ce serait ballot.
20- La Balle bloquée entre le drapeau et le trou est une balle dans le trou ! Pas besoin qu’elle soit au fond du trou. On arrête les délires qui n’en finissent plus. La balle est dedans !
Voili voilou. J’espère que ces règles seront plus claires pour vous désormais et qu’elles vous donneront l’opportunité de vous faire plaisir, de gagner du temps entre les coups, et à mieux scorer.
SHARE
Previous articleQue va devenir l’Open de France de golf ?
Next articleTiger Woods qui gagne le Masters : la preuve que tout est possible
Jérôme Marczak s'est pris de passion pour le golf il y a quelques années. Après une pratique en dilettante et entrecoupée de blessures dues à d'autres sports, il s'oriente depuis 2016 vers le golf de manière exclusive. Fort de son expertise en communication écrite (formé au journalisme et à la communication et comptant 15 ans d'expérience dans le privé, le public et en tant que consultant indépendant), Jérôme Marczak associe l'écriture et le golf dan ce blog pour proposer une vision unique d'un blog de golf : un amateur parmi tant d'autres qui partage sa passion, ses progrès, ses erreurs, ses expérimentations mentales, techniques... Il souhaite avant tout partager sa passion du golf avec les milliers d'autres pratiquants qui s'y mettent eux-aussi en grand nombre ces dernières années et qui tentent de progresser dans ce jeu technique, précis, ludique et tellement enrichissant ! Avec simplicité, humour, envie, et passion. Merci de lire ce blog et de participer à votre manière au développement du golf en France, et de contribuer à développer la communauté du golf tout court :-) A bientôt sur SensationsGolf.fr !

1 COMMENT

  1. Les règles vont sûrement évoluées après un temps d’évaluation. Je mets une pièce sur celle du drapeau dans le trou ou pas. Après 3 parties en compétition, mon retour est hyper négatif : entre celui qui le veut dedans, l’autre qui le veut sorti et le troisième qui s’en fout… on passe son temps à retirer remettre re retirer le drapeau sur les greens. Pas très efficace pour accélérer la sortie du green !?!
    L’autre, mais qui concerne moins les tours : l’interdiction du caddie à aligner derrière son joueur. On n’en voit pas en quoi ça’ ralentit le jeu ???

LEAVE A REPLY