Fatigué ? Allez jouer au golf !

fatigue golf s'entraîner swing physique au golf technique golf

Etrange proposition que celle d’aller jouer au golf alors qu’une bonne grasse matinée ou un thé chaud avec des petits gâteaux devant la retransmission du tournoi du moment sous la couette semblerait des choix plus adaptés…

Pas tant que cela. Je m’explique.

Vous êtes au 15e trou et depuis plusieurs coups vous ne vous sentez plus le même. Le swing n’est pas aussi tonique qu’au départ du 1, les jambes pèsent un peu, surtout après ces montagnes russes à escalader pour passer d’un trou à l’autre. Votre duleur au genou se réveille même encore une fois. Satané genou… Vous auriez bien mangé cette banane restée sur la table de la cuisine. Vous avez même l’impression que votre geste a changé… Et c’est tout à fait possible.

Avec la fatigue, les muscles répondent moins, différemment. Le cerveau se met progressivement en mode gestion d’énergie. « Si le corps est moins fort, je dois faire en sorte qu’il ne dépasse pas ses limites. Question de survie » pense-t-il. Une manière de vous protéger.

Jouer au golf en état de fatigue prépare aux fins de parcours difficiles

A la fin du parcours, vous sentez que vous devez faire des efforts pour maîtriser vos gestes. La fluidité diminue et la précision avec elle. Tactiquement, attaquer le green n’est plus dans vos options. Vous ne vous en sentez plus capable.

C’est normal. Et c’est pourquoi s’entraîner et aller jouer au golf déjà fatigué offre l’avantage énorme de se préparer aux fins de parcours difficiles. De savoir comment vous réagissez dans ce genre de contexte où le club devient lourd et que l’on pense plus au 19e trou qu’à celui sur lequel on est.

Jouer fatigué vous habitue et vous rassure quant à vos capacités de maintenir votre jeu, votre carte de score et le plaisir de ne plus surjouer.
Imaginez-vous au 17e trou de votre parcours préféré, avant une approche de green, à taper la balle à une distance de putt…
Visualisez la fin de la partie. Vos épaules tombent, la pluie ajoute un tel poids que vous optez pour un 3/4 de swing plutôt qu’un swing complet. D’ailleurs vous sentez bien que votre rotation se fait plus discrète. Vous perdez un peu de vitesse avant le contact de la balle…
Vous vous y êtes préparé. Vous avez prévu ce qui n’est plus imprévisible. Et vous pouvez jouer plus rassuré car vous savez de quoi vous êtes capable même fatigué.

Vous êtes fatigué aujourdhui ? Allez jouer au golf ! 30 minutes. 45 minutes. Pas besoin forcément de vous imposer une grosse séance d’entraînement. Au contraire. Mais allez taper des balles. Des petits fers, des longs, quelques drives, des approches et des putts. Alternez vos clubs. Comme si vous étiez sur le parcours. Ne pensez pas à votre technique idéale, vos exercices habituels mais observez ce qu’il se passe : la distance, le geste, les sensations. Jouez en contrôle, sans forcer, pour en tout premier lieu maîtriser la direction. Jouez fatigué et ressentez les effets sur votre jeu.

Cette expérience fait énormément progresser… sur soi et sur le parcours.

SHARE
Previous articleQuelle série de coups de golf manqués par les pros !
Next articleArnold Palmer, la légende du golf, nous a quitté
Jérôme Marczak s'est pris de passion pour le golf il y a quelques années. Après une pratique en dilettante et entrecoupée de blessures dues à d'autres sports, il s'oriente depuis 2016 vers le golf de manière exclusive. Fort de son expertise en communication écrite (formé au journalisme et à la communication et comptant 15 ans d'expérience dans le privé, le public et en tant que consultant indépendant), Jérôme Marczak associe l'écriture et le golf dan ce blog pour proposer une vision unique d'un blog de golf : un amateur parmi tant d'autres qui partage sa passion, ses progrès, ses erreurs, ses expérimentations mentales, techniques... Il souhaite avant tout partager sa passion du golf avec les milliers d'autres pratiquants qui s'y mettent eux-aussi en grand nombre ces dernières années et qui tentent de progresser dans ce jeu technique, précis, ludique et tellement enrichissant ! Avec simplicité, humour, envie, et passion. Merci de lire ce blog et de participer à votre manière au développement du golf en France, et de contribuer à développer la communauté du golf tout court :-) A bientôt sur SensationsGolf.fr !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY