Comment frapper loin au golf : ne faites rien !

puissance golf comment taper loin

« J’ai tapé à 200m avec mon bois 3 ! » « Regarde comme la balle est partie loin ! » Quel plaisir que d’envoyer la balle à une belle distance n’est-ce pas ?

La distance est un des critères les plus courus des débutants et joueurs de golf de niveau intermédiaire (comme moi). Un des risques les plus communs aussi. Car comme il se disait dans l’industrie pneumatique : « sans maîtrise, la puissance n’est rien ».

Mais laissons ces considérations et attachons-nous au sujet du jour : comment taper loin au golf. Qu’on soit débutant ou bon golfeur, la distance fait partie du jeu et à un moment donné, il faudra améliorer la distance de ses coups pour se donner des chances de jouer le par grâce à des greens en régulation fréquents, y compris sur des par 5 de 500 mètres.

Comment taper loin au golf ?

Mais alors comment ? Une des techniques pour taper loin sur le fairway est sans doute la plus évidente mais aussi la plus difficile à respecter au début.

Pour taper loin, il ne faut rien faire de plus que pour taper près. Pardon ? Mais c’est du grand n’importe quoi !! Attendez que je vous explique… Hormis un geste de plus en plus horizontal au fur et à mesure que l’on joue avec des longs clubs (bois et driver pour les plus longs), il ne sert à rien de vouloir taper plus fort ou plus vite que son geste habituel.

Mais alors si c’est si simple, pourquoi les coups de fers longs sont-ils plus souvent sources d’erreurs, de balles décentrées, perdus dans les bois ou aux effets traitres ? Souvent en raison d’une mauvaise technique, mais aussi et en raison d’un défaut fréquent, au coeur de notre sujet : plus on veut taper loin, et plus on force son geste. On accélère, on y met toute sa fougue, son énergie. On monte plus haut, on tourne plus les hanches pour créer plus de retard dans la descente…

L’avez-vous remarqué ? Alors que la solution est sous notre nez. Enfin, dans notre sac de golf. Pour taper plus loin, les fabricants ont trouvé une solution évidente : des angles de clubs plus fermés. Regardez la face de vos clubs. Mettez-les côte-à-côte et comparez-les. Le sandwedge est le plus ouvert, c’est-à-dire que sa face est la plus orientée vers le ciel de tous les clubs. Et la face du driver est la plus fermée, presque perpendiculaire au sol. Le premier permet de faire monter la balle très haut, ce qui donne des trajectoires bombées et des distances courtes, alors que le dernier tend les trajectoires et les font partir loin, très loin.

Elémentaire mon cher Watson, tout le monde sait cela. Oui. Pourtant, il n’empêche que nous continuons de vouloir frapper comme des excités survitaminés quand nous tenons le driver à la main !
Conséquences ? A vouloir trop frapper, nous en perdons nos repères, notre geste, notre fluidité si chèrement acquise ou en cours d’acquisition, et avec elle notre précision et notre confiance.

Il est facile de comprendre la théorie de la relation entre distance de la balle et les clubs. En pratique, tout est question de maintien des mêmes sensations, du même swing et de la même pression sur le club. C’est simplement le choix du club qui fera évoluer la distance… Vous voulez taper plus loi au golf ? Ne faites rien : choisissez juste un club plus fermé sans rien changer à votre swing.

J’ai mis des mois à habituer mon corps à ressentir cette différence fondamentale, et puis un jour, mes bras, mes mains, mon buste et mes jambes ont compris et se sont exécutés. Mon golf n’avait plus rien à voir avec celui de mes débuts. 🙂

SHARE
Previous articleQuelle langue parlez-vous au golf ?
Next article180 mètres au putter !
Jérôme Marczak s'est pris de passion pour le golf il y a quelques années. Après une pratique en dilettante et entrecoupée de blessures dues à d'autres sports, il s'oriente depuis 2016 vers le golf de manière exclusive. Fort de son expertise en communication écrite (formé au journalisme et à la communication et comptant 15 ans d'expérience dans le privé, le public et en tant que consultant indépendant), Jérôme Marczak associe l'écriture et le golf dan ce blog pour proposer une vision unique d'un blog de golf : un amateur parmi tant d'autres qui partage sa passion, ses progrès, ses erreurs, ses expérimentations mentales, techniques... Il souhaite avant tout partager sa passion du golf avec les milliers d'autres pratiquants qui s'y mettent eux-aussi en grand nombre ces dernières années et qui tentent de progresser dans ce jeu technique, précis, ludique et tellement enrichissant ! Avec simplicité, humour, envie, et passion. Merci de lire ce blog et de participer à votre manière au développement du golf en France, et de contribuer à développer la communauté du golf tout court :-) A bientôt sur SensationsGolf.fr !

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY